J'ai commencé à pratiquer le judo au début des années 80.
Puis j'ai pratiqué la boxe (2 ans), et le kung fu (2 ans).

C'est finalement à la fin des années 80 que j'ai intégré un cours de karaté à Vincennes.
J'ai immédiatement adhéré pleinement à ce cours.
Le professeur, Jean-Louis Morel, septième dan, était déjà un pratiquant d'exception.
La même année j'ai rencontré Jean-Pierre Lavorato, neuvième dan et Christian Babille, cinquième dan. Ces deux rencontres furent décisives dans mon évolution en karaté.

20 ans après, je suis toujours proche d'eux. Ils m'apportent ce dont j'ai besoin : des qualités techniques exceptionnelles, et d'immenses qualités humaines.
L'essentiel, je crois, pour être un bon professeur.

Aujourd'hui je donne des cours dans différents dojos et je suis également intervenant karaté à la maison d'arrêt de Fresnes depuis 2009, maison d'arrêt hommes et maison d'arrêt femmes (m.a.h, m.a.f).